Tous les projets

PROMENADE SUR LOIRE

Tours (37)

Proposition pour un aménagement du Pont Wilson / Voir la vidéo

Pour la première fois de son histoire vieille de 250 ans, le pont Wilson (« Le Pont de Pierre ») n’est plus un franchissement de la Loire sur un axe National, mais simplement une passerelle inter-quartiers.

Cette rupture historique pose questions sur l’usage de sa chaussée, de ses connexions à la ville ou encore de son éclairage. On peut faire le parallèle avec le Passerelle Saint Symphorien (« le Pont de Fil ») qui propose une autre expérience du franchissement de la Loire : on l’entend, on la voit glisser sous ses pieds, on aperçoit les bancs de poissons, les sternes qui filent sous les arches, on a même le vertige lorsqu’il bouge ou que le vent nous pousse sur les garde-corps grillagés. Le Pont Wilson quant à lui ne donne que des aperçus sur les paysages lointains ou la ville, mais jamais sur l’eau qui passe en dessous.

Plutôt que de subir de son changement de statut routier, le Pont Wilson doit se transformer en une promenade urbaine.

Les 430 mètres à parcourir peuvent se faire au choix en vélo et trottinette sur une piste sécurisée, sur un trottoir face à l’Ile Simon, en tram bien sûr, mais encore sur une plateforme surélevée au niveau du parapet Est. De cette plateforme surélevée, on appréhende directement le courant sur les bancs de sables changeants, le son de l’eau se fracassant sur les rochers, ou les canetons découvrant leur monde. Sous la promenade sont glissés des arbres, en pot. L’ensemble est démontable grâce au système léger de platelage Composite. La partie sud du pont reste libre d’aménagements et peut accueillir des manifestations.

Le franchissement du Fleuve n’est plus un acte utilitaire, mais une promenade, voire une destination.

Cette idée – dans le cadre de la semaine de l’architecture 2020 - fait suite à la polémique tourangelle sur la fermeture du pont aux trafic routier. Plutôt que de subir, autant aller plus loin et créer un lieu qui lie les deux Tours (Centre et Nord) pourtant réunifiés en 1964 ! D’autres métropoles construisent des ponts neufs créer ce genre de lieu. A Tours, nous l’avons ! Il est déjà disponible !